USA: Un projet de loi pour interdire les visas américains aux Guinéens.

Le parti républicain a commencé l’offensive contre la politique Ebola d’Obama critiqué par son opposition sur l’arrivée du redoutable virus en sol américain.

Ainsi après avoir promis de lutter contre la mesure d’amnistie du président Obama envers les immigrants irréguliers, dont des centaines de guinéens pourront en bénéficier, le sénateur républicain (opposition majoritaire au congrés et au sénat) Mike Kelly de la Pensylvannie a introduit un projet de loi pour interdire les visas aux Guinéens, Libériens et Léonais ou tout pays aux prises avec le virus Ebola – jusqu’à ce que le Centre Federal des Maladies Infectueuses d’Atlanta (CDC) certifie qu’Ebola a été éradiqué dans ces pays.

Selon le projet de loi, intitulé «Proteger l’Amérique contre Ebola (Keeping America Safe from Ebola)», le gouvernement américain ne pourra faire exception que pour les travailleurs humanitaires et les militaires ou en cas de sécurité nationale. Les visas existants seront revoqués et les visiteurs qui se rendront dans ces pays même pour une simple visite seront interdits de visa. Bien entendu cette loi ne pourra pas s’appliquer aux citoyens américains qui ont le droit de revenir dans leur pays.

Si la loi- populaire dans une grande partie de l’opinion publique traumatisée par les images venant des zones affectée – est adoptée, le président Obama peut toujours opposer son veto pour empêcher son application.

Cette mesure extrème et non justifiée médicalement selon les experts fait suite aux décisions de l’Australie et le Canada qui ont interdit les visas aux Guinéens, Libériens et léonais. L’OMS et l’ONU ont tous condamné ces mesures qualifiées de contreproductives.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus