DU PRÉDATEUR AU PATRIOTE (suite)(Opinion)

Suite a ma suite logique publié le 20/12/2014 sur le site :www.actuconakry.com ,je m’en souviendrai toujours sur le feuilleton expérience des maîtres d’hier qui ont sû prendre le devant connaissant la rigueur, le caractère dur que le professeur n’a cessé de brandir durant sa longue carrière politique ;ça n’a pas été difficile de lui souhaité la bienvenue.
D’abord, on a assisté a la création massive des formations politiques. Puis, ils sont allé en rang dispersé pour mettre en défaillance la stabilité électorale qui n’était que communautaire du vieux politicien.

Sur ce, espérant avoir une cohabitation négociée et plus loin alliés politiques pour décider ensemble la nouvelle descente aux enfers d’un peuple meurtri dans un désespoir total.

Quand on bouge d’un pas en avant on régresse d’un autre pas en arrière d’où l’Éternel  recommencement est le seul espoir du peuple.

Étant inquiet de leur sale passé qui leur rattrapait au lendemain des élections, sachant pertinemment que le résultat des audites était le seul obstacle pour eux, ils ont planifié le plan B qui semble non seulement  fonctionné mais aussi ne souffrait de rien pour piéger le changement.

Ceux qui avaient une peur bleue d’être poursuivi ont rendu le  vulnérable (le spécialiste a la foi l’homme politique a tout faire) lors des négociations pour former l’Alliance arc en ciel.c’est ce jour que la première dose d’eau a été mise dans le vin du RPG.

Mais je sais une chose, quand on ne peut pas se réveiller de son soleil, quelqu’un peut se chargé de le faire et tient toi bon que tout est possible avant. C’est dire qu’il peut disposer de ton sort comme bon le semble, tout comme il peut prolonger ton sommeil à l’infini…

Affaire a suivre

Oumar Sanguiana Camara

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus