Ebola : La Croix Rouge de Kouroussa alerte et refuse d’enterrer des victimes… !

Malgré la propagation de l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola dans la préfecture notamment à Sanguiana et Banfèlè,les corps des victimes sont difficilement enterrés de façon sécurisée constate Actuconakry.com sur place.

Les faits sont patent et aussi tangible dans la famille camara où le cas importé d’ébola de banankoro continu de faire des victimes (5 morts dans l’espace de deux semaines et dans la même famille).

Les corps sont enterrés généralement par les membres de la famille habillés en cosmonaute suite au refus catégorique des agents de la croix rouge de Kouroussa sous prétexte de ne suivre aucune formation adéquate.

La Directrice Préfectorale de la Santé de Kouroussa,Dr Aissata Condé en premier lieu sur les cas suspects et avérés déplore ce manque de collaboration des agents de la croix rouge de Kouroussa.

Pour elle, la croix rouge de Kouroussa manque de volonté car elle avait suivi une journée pleine de formation avec l’Unicef et ici même à Kouroussa.

Chose inquiétante de nos jours dans la préfecture de Kouroussa où les membres des différentes familles généralement analphabètes procèdent et de façon spontanée à des enterrements.

Affaire à suivre

Youssouf Kourouma pour Actuconakry.com

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus