Le Ministre de la Sécurité,DR Mahmoud CISSE affute ses armes pour la formation de nos agents de sécurité

Dans La poursuite de la reforme du secteur de la sécurité et de la protection civile engagé par le gouvernement, une unité de 300 agents de la Protection Civile sont en formation à Kafilya dans la Préfecture de Boffa. Ces agents sont formés par 30 experts professionnels français sous le commandement du colonel Hivert Florent Conseiller du Directeur Général de la Protection Civile Guinéenne.

Cette formation qui durera deux mois, est le fruit de la coopération guinéo-française suite aux efforts du Président de la République qui a accordé un appui financier pour achever les deux écoles de la police de Kagbelen et Kafilya.

Pour le cas spécifique de cette formation de la Protection Civile, le choix de Kafilya est stratégique compte tenu de sa position géographique, de son éloignement de la ville et de la structure des lieux. D’une surface de 175 ha dont 25 ha en exploitation, le site est entouré des collines, des montagnes et un bras de mer qui permet aux exercices d’intervention de sauvetage nautique.

Située en rase campagne, l’école abrite 54 bâtiments, 13 salles de classes, 8 dortoirs, un réfectoire et une infirmerie qui est bien équipée pour  permettre le suivi et le traitement des cas d’éventualité : accidents ou de cas d’EBOLA.

Avec l’appui de la coopération le centre est doté de matériels professionnels  financés par l’Union Européenne à hauteur de 750 milles Euro. Notamment 10 pick-up qui serviront à transporter les équipements d’extension et qui pourront intervenir dans des domaines inaccessibles aux gros camions, soit pour affronter les départs de feu de brousse ou des incendies.

Parmi les matériels offerts, des botes de feu, des tenues de protection des agents, des gants, des pèles, des pioches, des casques qui serviront en cas de sauvetage d’éboulement ou des gravas et projectiles.

Huit bateaux pour secours en cas d’inondations ou de noyades dans les débarcadères. Les agents assureront également la sécurité des concerts qui auront lieux sur les plages et feront la patrouille en cas de la marée montante.

Autres facteurs non moins importants, ces agents suivront également une formation d’hygiéniste qui les permettra d’appuyer les services de santé dans le cadre de lutte contre EBOLA. Ils seront familiarisés avec le protocole d’habillage et de déshabillage pour une bonne prise en charge des personnes vivant avec la fièvre Ebola.

Parmi le personnel du contingent français qui assure la formation, il ya un médecin et une infirmière de manière à assurer la sécurité du détachement et aider les médecins guinéens dans leur activité.

La visite de DR Mahmod Cissé Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile dans les deux sites est un signal fort au moment où les députés examinent le projet de Loi des Finances Initiale 2015 à l’Assemblée Nationale.

Sur le budget 2015 devraient prendre en compte les préoccupations du secteur sécuritaire dans notre pays en vue de lutter contre la criminalité sous toutes ses formes.

Il faut noter que 77% des agents du secteur ont besoins d’une formation de base avec tous les moyens financiers et infrastructurels.

Selon les experts de la formation, il faut 9 mois pour former un agent de police, 18 mois pour un inspecteur et 3 ans pour un commissaire.

Le Ministre de la sécurité et de Protection Civile a terminé sa visite par Kagbelen pour y voir le niveau d’avancement des travaux sur le site. Sur une surface de 6 ha le site de Kagbelen renferme trois duplexes en dortoirs, 16 salles de classe, un réfectoire de 600 places, une bibliothèque, un magasin, une salle informatique.

Après cette visite de terrain, le Ministre s’est dit déterminé à finaliser toutes ces actions en 2015 au bénéfice de nos populations.

Diallo Saikou Ahmed Tidiane pour Actuconakry.com

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus