Ebola : La Directrice Préfectorale de la Santé de Kérouané fait le point de sa zone

Déclaré depuis mars dernier en guinée,le virus tueur Ebola continue malheureusement sa propagation à l’intérieur du pays, la préfecture de Kérouané ne dira pas le contraire.

Selon la Directrice Préfectorale de la Santé,Mme Daff,des cas confirmés ont existé et d’autres cas suspects transportés à Gueckedou dans le centre de traitement adéquat.

Selon elle, la situation épidémiologique se présente comme suit :

Malades suspects transportés à Guéckedou sont nombre de 38.

32 résultats nous ont parvenus dont :

8 Non confirmés

24 confirmés avec 8 décès et 13 guéris

6 cas suspects transportés à Guéckédou dont les résultats ne sont pas sortis.

4 cas suspects à Banankoro qui seront transportés aujourd’hui.

Il faut noter que grâce à l’appui de Mr le préfet nous sommes parti à Hermakono, Sanankoroni et Damaro pour sensibiliser la population où il y avait des retissances. La population a adhéré et il n’ya plus de cas dans ses localités.

Ce qui complique la situation actuelle, il ya une dame commerçante qui attrapé la maladie à Macenta et revenir mourir à Bananakoro et a contaminé plusieurs personnes. Il ya eu des décès a répétition au nombre de 4 et 10 cas suspects.

Les acquis ou points forts :

  • Les a gents de santé de l’hôpital, des centres de santé urbain, Damaro, Konsankoro, Komodou et Banankoro sont formés sur Ebola et la prévention des infections.
  • Les contacts sont bien suivis et la base de données est à jour.
  • Les enterrements sont sécurisés par la croix rouge.
  • La radio rurale assure la sensibilisation

Les points à améliorer :

  • La sensibilisation des communautés à Banankoro et Sibiribaro qui continuent à cacher les malades
  • L’insuffisance d’agent de santé à Banankoro
  • L’insuffisance de fonctionnement des agents de la croix rouge de Banankoro
  • L’insuffisance de moyens logistiques notamment pour la gestion des corps et une ambulance pour le transport des malades à Guéckedou.
  • L’insuffisance d’appui financier pour la radio rurale et à l’implication de la jeunesse, les communicateurs traditionnels et les leaders religieux dans la sensibilisation
  • L’adhésion de la jeunesse.

En conclusion il faut noter que la Préfecture a appuyé les familles des victimes et des malades d’Ebola à la hauteur de 4000000 FG, en vivres, savons et sels.

Nous remercions les autorités préfectorales, communales et sous-préfectorales pour leur disponibilité.

Nous remercions le Gouvernement à travers le Ministère de la Santé et ses partenaires pour l’appui financier, technique et la logistique à savoir :

  • Deux véhicules
  • 8 motos
  • Et plusieurs kits de protections et de lavage des mains : chlore, savons et eau de javel.

Depuis Kerouané : Lancei Touré pour www.actuconakry.com

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus