Le Hajj 2014 sans la Guinée et le Liberia

Les premiers pèlerins ont commencé lundi la circonvolution de la Kaba à la Mecque dans le cadre du rituel représentant l’observance du cinquième pilier de l’Islam.

Absents parmi ces fidèles venus du monde entier sont les ressortissants de la Guinée, du Liberia et aussi de la Sierra Leone.

Les autorités saoudiennes ont interdit de leur territoire les pèlerins en provenance de ces trois pays d’Afrique de l’Ouest; ces pays qui sont en proie à l’épidémie de fièvre Ebola.

Selon l’OMS, la maladie a déjà tué près de 3.000personnes depuis son éclatement en mars dernier.

C’est par mesure de précaution que l’Arabie saoudite a pris la décision de ne recevoir aucun pèlerin des pays affectés.

Le Hajj commence officiellement jeudi et il devra consacrer une série de rituels qui culminera avec le rassemblement sur le Mont Arafat et prendra fin avec l’Eid al-Adha ou la fête du mouton.

Près de deux millions de personnes sont attendues, notamment d’Asie et d’Afrique, pour ce grand pèlerinage annuel qui se déroule cette année dans un climat de sécurité renforcée.

L’Arabie saoudite abrite les deux plus hauts lieux saints de l’islam. Elle a mobilisé quelques 85.000 agents pour assurer le bon déroulement du pèlerinage.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus