La réaction de l’Union Européenne au Drame de Womey

Dans une déclaration, la délégation de l’Union européenne (UE), en accord avec les diplomates de la France, de l’Espagne, de l’Allemagne et du Royaume Uni en Guinée a réagi mercredi par rapport au soulèvement meurtrier anti- Ebola enregistré à Womey dans N’zérékoré.
Les co-signataires ont adressé leurs « condoléances les plus attristées » aux familles des victimes membres de la mission de sensibilisation à l’épidémie d’Ebola, à Womey.

La peine est d’autant plus vive, lit-on dans le déclaration, que parmi les victimes figuraient des techniciens et journalistes travaillant pour des radios locales que la Délégation de l’UE apporte son appui dans le cadre d’un projet de renforcement des médias en Guinée forestière.

« Nul, aujourd’hui en Guinée, ne peut se sentir indifférent à la cruauté avec laquelle des représentants de l’Etat, des autorités religieuse et sanitaire et des professionnels des médias ont péri, alors même qu’ils contribuaient aux efforts de lutte contre le terrible Ebola ».

Poursuivant, les signataires rejettent toute forme de violence, appellent à la cohésion nationale en cette période d’épreuves pour les Guinéens et réaffirment la nécessité de développer des campagnes de sensibilisation partout en Guinée.

Par ailleurs, la Délégation de l’UE assure le peuple de Guinée de l’engagement de son institution dans les efforts conjoints de lutte contre Ebola menés par la Guinée et ses partenaires.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus