La Guinée: Porte d’entrée du Maroc pour la conquête du marché Ouest-africain

La Guinée veut être la porte d’entrée à partir de laquelle les entreprises marocaines peuvent conquérir le marché Ouest-africain. L’annonce a été faite par le porte-parole du gouvernement guinéen Damantang Albert Camara lors du forum économique Guinée-Maroc tenu à Casablanca.

Le Maroc ne veut plus laisser l’Afrique Subsaharienne aux autres pays développés. Il entend les concurrencer désormais sur le continent. Cela devrait se faire à partir des investissements des entreprises du royaume chérifien qui a déjà conquis la Guinée.

A l’issue du Forum économique Maroc-Guinée qui vient de se tenir à Casablanca, le pays de Mohammed VI a décidé de ne pas laisser des continents étrangers venir investir dans le continent auquel il appartient et veut être le fer de lance de la conquête économique du continent.

Dans ce sens, la Guinée veut être un point stratégique des investissements marocains dans la sous-région ouest-africaine. Le porte-parole du gouvernement guinéen a déclaré qu’il n’y a pas d’inconvénients à ce que son pays soit la porte d’entrée à partir de laquelle les entreprises marocaines peuvent conquérir le marché Ouest-africain.

« Il entend se positionner résolument et solidement sur un certain nombre de pays qui, pour lui, peuvent être des porteurs de croissance. Le ministre marocain des Affaires étrangères a dit qu’au-delà de la Guinée, le Maroc vise un potentiel de 300 millions d’habitants que représente l’Afrique de l’Ouest», a indiqué Damantang Albert Camara

La décision répond à une démarche par rapport à des objectifs stratégiques économiques de la Guinée. «L’Afrique devait se tourner résolument vers l’avenir et cesser d’être intimidée et timorée. Je dirais l’Afrique doit cesser d’être complexée», a souhaité le ministre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus