LA DIRECTION GENERALE DU FER A L’ASSAUT !

Pour sa première prise de parole, La direction du FER veut faire fort…pour cause, elle a lancé depuis le 1er septembre 2014 une vaste campagne de sensibilisation des populations et surtout des automobilistes sur des faits et gestes pratiqués sur nos voiries et qui participent a sa dégradation .Ces gestes dont il est question : ce sont

-les abandons de vieilles voitures (épaves) sur les terres plein et passage piétons de nos voies comme on le voit clairement sur des axes comme Bambeto ,tannerie marché ….

-Ces occupations anarchiques des voies par nos vendeuses chaque carrefour ou se trouve un marché comme : Madina, Matoto,…..

-Ces occupations des voies pour des fêtes sans crier gare, sans aucune autorisation (d’ailleurs, quelle autorité pourrait permettre qu’une voie publique soit réquisitionnée pour une fête quelconque ?)

Ces gestes simples qui participent à pourrir la vie des guinéens et surtout des Conakry ka….y en a des tas !

C’est pour faire prendre conscience à tous que le FER par le biais de son Directeur Général….. A entamer cette campagne contre l’incivisme et les stationnements anarchiques qui se décline par des Affiches 12m² partout dans la capitale et qui montrent en images souvent photos ou des illustrations ces mauvais comportements, en Spots radio et tv que nous verrons notamment sur la RTG.

Rappelons que cette campagne n’est qu’une partie du grand combat de ce jeune Directeur qui envisage dans une seconde partie de sa campagne s’attaquer au problème (‘’devenu une mode’’) des dos d’ânes (mieux dos d’éléphants) que nos populations construisent a tord et a travers sur les voiries et les conséquences des feu et brulure de pneus sur les voies.

Avons-nous besoin des conclusions facteur d’une étude  pour faire le constat sur l’insalubrité de la capitale guinéenne ?

Qui n’en connait pas ? (Cas de la commune de Matoto et sur l’autoroute)

Il saute aux yeux depuis quelques années. Certains guinéens ne respectent pas le bien public. Ils n’hésitent pas à uriner dans la rue, saccager les bus, utiliser abusivement dans leurs bureaux ou à la cité universitaire l’eau, le téléphone et l’électricité, refuser d’emprunter les passerelles pour traverser la route, voler les lampadaires de l’autoroute et des grandes artères de la capitale, subtiliser les avaloirs et les plaques.., vous savez le pourquoi ?

Simplement parce qu’ils considèrent que tous ses biens appartiennent à l’Etat.

Le cocktail Conakry ka est fait de gaz d’échappement bien épais, de tas d’ordures esthétiquement répartis dans toute la ville ,qui prennent tout leur charme pestilentielle juste, mais aussi de l’odeur de moutons  ou encore   de petites ou grandes mares d’eaux stagnantes !!

Des ordures ménagères déversées dans un coin de rue et qui s’amoncèlent, générant odeurs et mouches, des sachets plastiques qui volent et trainent partout, le geste familier de jeter ce qui ne sert plus n’importe où, tel est le spectacle quotidien offert  par la ville de Conakry.

La vie ici est faite de poussière, de chaleur et d’odeurs en tout genre !

Les ordures dans certains quartiers sont devenues des voisines indésirables mais permanentes des populations !!

Depuis les constructions ont repoussé encore et encore les tas d’immondices jusqu’à ce que la décharge disparaisse !

Conakry est au bord de l’asphyxie, et je ne vous parle même pas des jours de grève de ramassage des ordures ! Et des lendemains de fête, car restes de moutons  ne font  pas bon ménage avec soleil de plomb !

Les ordures non ramassées se putréfient dans les rues.

Bizarrement ce phénomène semble ne pas gêner grand monde, car même si l’on interroge la population  de Conakry à ce sujet et qu’ils admettent qu’ils ont du mal à supporter la saleté et les odeurs, leur comportement ne semble pas changer !

Faute de structures ou mauvaises habitudes ?

La Direction Générale du Fonds d’Entretien Routier dirigée par Souleymane TRAORE opère désormais contre ces pratiques peu catholiques.

Changeons de comportement pour bien construire la nation Guinéenne cantonne le FER.

Actuconakry.com

E-mail : actuconakry@gmail.com

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus