CEREMONIE DE REMISE DES VEHICULES ET MOTOS AU MINISTERE DE LA SANTE PAR L’OMS

Appui de l’Organisation Mondiale de la Santé au ministère de la Santé.
Ce mercredi 3 septembre 2014, l’organisation mondiale de la santé a apporté un appui logistique au gouvernement à travers le ministère de la santé. Un appui composé de 34 motos estimé à 185 millions 300 mille francs guinéens soit 30.200 USD. Avec également 2 véhicules pick-up de marque « Toyota » d’une valeur de 60.000 USD soit 419 millions de francs guinéens environs. Cette remise s’est déroulé dans l’enceinte de l’OMS à la camayenne en présence du personnel bureau pays de l’OMS, des cadres du ministère de la Santé, des experts du Centre sous-régional de la Coordination de la réponse à l’épidémie d’Ebola, des consultants nationaux et internationaux ainsi que des membres du comité national de crise sanitaire.
Communications de l’OMS et du Ministère de la Santé
Au nom du représentant de l’OMS, le Coordinateur d’Urgence Ebola a réitéré l’engagement de son institution à côté de la Guinée pour la lutte contre la maladie Ebola. Le Docteur Zombre Sosthène dira, « ce matériel a été acquis avec l’appui du Centre Sous-régional pour la riposte contre Ebola ». Et de préciser,  « Ce centre nous accompagne pour les orientations techniques, la mobilisation des ressources. Et ce lot de matériel est le fruit de leur interventions dans le monde en faveur de la Guinée ». Plus loin, il insistera sur la bonne utilisation de ces engins en ces termes « ces 24 motos et 2 véhicules pick-up permettra d’assurer les activités de supervision, de suivi des contacts et le transfert des malades ».
Représentant le ministre de la Santé à cette remise, le président du comité national de crise sanitaire a magnifié le geste de son partenaire l’OMS. Le Docteur Sidiki Diakité affirmera que  « ce geste nous rassure que l’OMS est un partenaire qui est et reste toujours à côté de la Guinée. A un moment donné, on se posait la question sur le rôle du Centre Sous-régional. Et maintenant, on sent que le Centre Sous-régional existe et comprend les préoccupations en terme de santé dans notre pays ». Et en fin le docteur Sidiki rassurera le donateur que «  ces véhicules et motos nous permettra d’améliorer le suivi des contacts pour pouvoir rompre la chaine de transmission par les contacts ».
A signaler que l’épidémie a atteint un niveau qui demande plus de ressources humaines et financière pour pouvoir circonscrire la maladie afin de l’éradiquer. A la date du 01 septembre 2014, le cumul des décès est de 501 dont 348 confirmés et ensuite105 malades dont 64 confirmés et 41 suspects sont hospitalisés dans les centres de traitement du pays.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus