La mort d’un chef d’Etat: Et Pourtant Toutes les fois que les rumeurs avaient tué un chef de l’Etat, un opposant passait l’arme à gauche.

Pour montrer qu’il était bien portant, le ‘’cadavre ‘’chef de l’Etat a effectué une marche à pied dans 3 des 5 Communes de Conakry à savoir Matam (dans les Quartiers de Coleyah et de Mafanco), Dixinn (Hôpital de Donka, les Quartiers de Camayenne et Cameroun jusqu’au pont 8 novembre) et Kaloum (dans les Quartiers Tombo, Coronthie, Sans-fil, Kouléwondy, Sandervalia, Boulbinet et Almamya, précisément le long de la route du Niger, le Boulevard Telly Diallo et l’ Avenue du Commerce).

Si certains ont préféré attendre l’annonce officielle, d’autres par contre ne se gênaient pas à présenter par plaisanterie les condoléances.

On aura tout vu si la rumeur se confirmait acclamaient d’autres.

Dans la foulée, des analystes de la scène politique sont catégoriques, ils font remarquer que toutes les fois que les rumeurs avaient tué un chef de l’Etat, un opposant passait l’arme à gauche.

De Lansana Conté à Bah Mamadou

De Lansana Conté à Siradiou Diallo

Et si cela aussi se confirmait…. ?

Papa Malick Camara pour www.actuconakry.com

Tel : +224 622 56 56 67

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus