Ecobank sur les sales casseroles d’un Opérateur économique ..!

Il serait sage de la part de Monsieur Kourouma Mohamed (P.D.G de la Société Hamana S.A) de chercher à alléger le faix de la dette qui voûte le dos de sa société, car la liste des créanciers est longue, au lieu de se lancer dans une guerre par médias interposés contre Monsieur THIAM Massoud, Inspecteur Général d’état, qui ne fait qu’agir dans la stricte limite de la mission qui lui est conférée par le gouvernement guinéen, à savoir répertorier et récupérer les dus de l’état guinéen.

La société Hamana sous la mégérance de son P.D.G en la personne de Kourouma Mohamed ne sait plus a quel messie se fier, tant le poids de la dette sous laquelle elle croupie est incommensurable.

En parcourant le relevé bancaire de son compte GNF N 0010124600254301 tiré par ECOBANK pour la période du 01 juillet 2014 au 11 aout 2014, elle reste redevable 5.474.064794 FG, quant au compte devise USD N 0010364600254301 de la même période, elle reste redevable du montant         USD.7990290,62

En regardant ceux de NSIA Banque de surcroît nouvellement venue en Guinée grâce à l’ouverture prônée par la troisième république, concernant son compte USD N 01012570025 de la période du 01 juin 2014 au 08 aout 2014,la redevance est de TROIS MILLE ONZE QUATRE-VINGT SEPT CENTIMES (3 011 87),pour la même période concernant celui en GNF N 01012570000 ,elle s’élève à DEUX MILLIARDS TROIS CENT QUATRE-VINGT TREIZE MILLIONS QUATRE-VINGT NEUF MILLE SEPT CENT TRENTE CINQ FRANCS GUINEENS (2 393 089 735 GNF).

A la genèse de cette affaire, l’état guinéen, au mois de juillet 2011,par son département du commerce, représenté par Monsieur Doumbouya Mohamed Dorval, a signé avec la société Hamana pour un montant de CENT CINQUANTE SIX MILLIARDS DEUX CENTS QUARANTE MILLIONS DE FRAN CS GUINEENS (156 240 000 000 FG) la fourniture de 21 700 tonnes métriques de sucre au gouvernement guinéen pour l’exercice 2011-2012. (prix CAF) ,entendez Coût Assurance Fret.

La société a estimé que les CENT CINQUANTE SIX MILLIARDS DEUX CENTS QUARANTE MILLIONS DE FRANCS GUINEENS sont un élément constitutif des 185.3 milliards qu’il réclame a tord à l’état selon les pièces à conviction à notre disposition.

De l’autre côté, le ministre actuel du commerce a récusé le contrat et a précisé que le contrat n’a pas été exécuté.

N’eut été la clairvoyance de l’inspection Générale d’Etat actuelle la faramineuse somme de 185.3 milliards ne serait que bénéfique pour le sieur Mohamed Kourouma et sa société Hamana au détriment du guinéen qui perdure dans la recherche du quotidien.

La société ayant reconnue après vente un écart qui se chiffrait a UN MILLIARD NEUF CENT SOIXANTE DEUX MILLIONS SIX CENTS MILLE FRANCS GUINEENS. Ce qui justifie qu’il doit bel et bien a l’état.

A savoir que l’état quitte a lui de fournir les pièces justificatives afin de se voir rétablit dans ses droits, puisque nous sommes dans un état de droit.

Qui paie ses dettes, s’enrichit dit-on.. !

Papa Malick Camara pour www.actuconakry.com

Tel: +224 622 56 56 67

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus