Lutte contre la fièvre Ebola en Guinée :Claude Kory Kondiano au chevet des populations des zones de résistance

En mission de sensibilisation dans la préfecture de Guéckedou représentant des zones de résistance à la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, le Président de l’Assemblée Nationale, Claude Kory Kondiano a dû renoncer à une invitation de l’organisation internationale de la Francophone (OIF) pour le sommet des Parlementaires francophones à Ottawa au Canada, pour se rendre ainsi au chevet des populations affectées par l’épidémie. A cette occasion, témoignant de sa solidarité aux siens, le Président Kondiano a conféré mercredi 16 juillet dernier avec les populations de Yendè Millimou auxquels, il a livré le message de soutien et de compassion du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé dans la contre cette épidémie qui affecte leur localité. Visiblement ému par la ferveur de l’accueil à lui réservé, Kory Kondiano dira en substance « n’est pas être surpris par cette forte mobilisation des populations »,  pour lui ovationner. Au cours de ce conclave bon enfant, Kory Kondiano invitera les populations à non seulement croire à l’existence de ce virus qui sévit dans cette contrée, mais aussi et surtout, d’accepter l’intervention des partenaires comme médecins sans frontière et les agents du Ministère de la santé et de l’hygiène publique. Dans la foulée, il a martelé : « Ailleurs, cette maladie est vaincue, pour quoi des postes de résistance ici », s’est-il interrogé. Quant aux sages, ils ont exprimé leurs inquiétudes face aux attitudes  de certains jeunes à l’égard, notamment des autorités sanitaires devant opérer dans ces zones de résistance. Au terme de cette rencontre, le Président Kory Kondiano ayant recueilli les avis des citoyens sur leur collaboration avec les agents de santé, a indiqué disposer à rejoindre les autorités préfectorales de Guéckédou et la notabilité pour leur donner des orientations à suivre. Ainsi, dans la matinée du mercredi 16 courant, il a tout d’abord rendu une visite de courtoisie à la notabilité de Guéckedou. Pendant  des échanges féconds avec la notabilité, l’ancien Député, Farah François Kamano a dit que ce sont des vieux de certains villages de la préfecture, qui incitent les jeunes aux comportements de répugnance face aux médecins. A Kissidougou qui fut la deuxième étape de ce marathon, le Président Kondiano a animé une conférence d’information à laquelle, les autorités locales, les partis politiques et les citoyens ont pris part.  D’entrée de jeu, le conférencier a loué les efforts et l’implication de tous dans la sensibilisation pour la lutte contre la fièvre Ebola dans la région forestière. Dans leur adresse, les populations se sont réjouies de cette visite du Président de l’Assemblée Nationale en ces termes : « Cette deuxième visite de Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale qui intervient après celle du Chef de l’Etat, nous rassure et dénote que nous ne sommes pas oubliés. » Le Président Kondiano a enfin, exhorté les différentes communautés vivant à Kissidougou à une cohabitation pacifique et à cultiver la Paix et l’entente. A signaler que le Président Kondiano poursuit cette campagne de sensibilisation dans les différentes localités de Kissidougou ce vendredi.   A noter cette mission comprend outre le Président de l’Assemblée Nationale, des Députés du terroir  et des membres du gouvernement. Une précision révélatrice, il faut retenir que c’est eu égard Au souci de l’ampleur de la résistance des populations de ces zones face à l’épidémie d’Ebola que le Président Kondiano a annulé sa participation au sommet des Parlementaires francophones à Ottawa pour se rendre dans sa région native afin de sensibiliser les siens à coopérer avec les médecins en vue de vaincre cette maladie.  De la Région Forestière: Sidimé Alpha Kabinet pour www.actuconakry.net

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus