130 milliards aux roundés du Foutah Djallon? « Mohamed Lamine Kaba du FIDEL est un égaré », réplique un membre influent des roundés

Le président du Front intégré pour la démocratie et la liberté (FIDEL) Mohamed Lamine Kaba a récemment confié avec certitude à un journal de la place que l’actuel Directeur général de l’Agence nationale des microfinances, Ibrahima Sory Cissé a reçu dans les mains du président Alpha Condé 130 milliards de francs guinéens destinés aux roundés du Foutah Djallon en vue de combattre les Foulassos. Vrai ou faux ? Dans le but d’en savoir plus, nous avons rencontré ce vendredi 20 juin 2014 à Conakry un membre très actif de l’association des roundés, Souleymane Diakité qui se dit estomaqué et indigné par ces déclarations venant d’un politique. Réaction…

« Je m’appelle Souleymane Diakité. Je suis citoyen du district de Soumbalako, sous-préfecture de Dounet, préfecture de Mamou. Je crois que le leader du parti FIDEL, Monsieur Mohamed Lamine Kaba n’est qu’un simple rêveur. Les roundés que nous sommes au Foutah Djallon n’avons reçu aucun franc de qui que ce soit. C’est donc avec une très grande surprise que nous avons appris ce que le Président du parti Front intégré pour la démocratie et la liberté en l’occurrence Monsieur Mohamed Lamine Kaba a déclaré dans colonnes de certains journaux et sites de la place, accusant un certain Ibrahima Sory Cissé qui serait le Directeur général de l’Agence nationale des microfinances d’avoir reçu des mains du Président de la République une enveloppe financière de 130 milliards de francs guinéens pour remettre à nous les roundés dans le but de combattre nos frères du foulasso. Ces déclarations ne sont que de pures imaginations d’une personne qui a besoin d’être connue à travers des propos mensongers. Je dis à Monsieur Kaba de bien vouloir choisir d’autres voix et moyens lui permettant d’être connu dans notre pays. Au lieu de s’aventurer sur un terrain étrange. Qu’il sache que les roundés sont des agriculteurs, pêcheurs et forgerons. Par conséquent, nous n’avons aucunement besoin de billets de banque pour faire quoi que ce soit. A plus forte raison de combattre nos frères avec lesquels nous vivons il y a des siècles. Il faut que des politiciens comme ce Mohamed Lamine Kaba disparaissent de la vie politique de notre pays. C’est un égaré. On sent même en lui qu’il est égoïste. Or, les Guinéens n’ont plus besoin de ces personnes qui essayent nuit et jour à les mettre dos à dos. Le président Kaba n’a qu’à bien revoir sa copie. Car, elle est raturée et chiffonnée ».

Poursuivant son intervention, il affirme que « le patron du « FIDEL » semble être un politicien manipulé qui souhaite avoir une rentrée possible dans le cercle de l’opposition radicale composée d’anciens Premiers ministres qui ont pillé et contribué à la mise à terre de l’économie guinéenne dans un passé récent‘’.

« C’est vrai, ajoute-t-il, qu’il existe quelques différences de vue entre nous roundés et nos frères Foulassos. Mais nous arrivons jusqu’à présent à vivre ensemble. Donc, que Monsieur Kaba s’occupe entre autres de l’implantation de son parti et de la recherche de militants pour qu’il puisse être président de la Guinée un jour. Qu’il cesse de diffamer les uns et autres qui ne s’intéressent nullement à ces affaires politiques. Il y a plusieurs Guinéens qui ne connaissent point sa formation politique. Qu’il se batte dans ce sens au lieu d’essayer de mélanger les structures existantes du Foutah Djallon »

Youssouf M’bemba Keita

+224 631 50 25 62

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus