Haute magouille à la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale

Rien ne va actuellement à la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale. La gestion du personnel avec une main de fer par le Directeur Général Malick Sankhon, la livraison des chèques à blanc aux travailleurs de l’intérieur du pays, la surfacturation des activités du Collectif pour la Réélection d’Alpha Condé (CRAC) et le désespoir des travailleurs sont entre autres les maux qui minent cette structure.

L’espoir que bon nombre de citoyens fondaient sur cette structure ne fait que s’effondre comme une glace au soleil. Malick Sankhon, Directeur Général de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale a tourné dos à la mission que le Chef de l’Etat lui a confié pour rouler à son propre compte. Nous sommes à la Caisse, quartier Kouléwondi dans la commune de Kaloum pour la quatrième fois, nous rencontrons ce doyen de la boîte qui après quelques hésitations d’une dizaine de minutes a accepté de nous parler sous l’anonymat.

« Ce que je peux vous dire, çà ne va pas actuellement à la Caisse. Malick Sankhon terrorise tout le monde. Pire, chaque matin, pour tromper le Chef de l’Etat, il appelle les Papa Barry, Balla Fonfoui et consort qui ne sont même pas populaires, pour aller payer cher dans un restaurant du marché Niger les plats. Tandis que les travailleurs de la caisse souffrent atrocement ici. Ce qui est plus dangereux, actuellement il n’y a aucun franc de la caisse dans les différentes banques primaires. Pour preuve, le représentant de la Caisse qui est à Lola est actuellement là. On l’a donné un chèque à blanc, il est parti à la banque pour prendre l’argent des travailleurs de Lola, on lui a dit qu’il n’y a aucun franc dans le compte. Malick est trop gourmand, il peut s’entretenir avec l’agent comptable durant six heures. Tout ce qui l’intéresse, c’est l’argent, », nous lance notre interlocuteur.

Selon cette autre dame, Malick Sankhon se serve du CRAC pour sortir l’argent de la Caisse, donner peu pour la mamaya au nom du Chef de l’Etat et versé le gros morceau dans son propre compte à l’étranger. « Les gens se trompent lourdement, Malick ne roule pas pour le Chef de l’Etat, il roule pour lui-même. Il demande l’argent aux chefs de services, celui qui ne donne pas il te combat. L’agent comptable travaille presque pour lui. Comme stratégie de détournement, il passe par le groupe Vision 2000 Communication qui fait des prestations pour la caisse avec des surfacturations inimaginables. Le magot retombe après dans les poches du Directeur.

Quand, il veut donner l’argent aux gens après des fausses mamayas, il dit à ces derniers d’aller voir Le Directeur de Vision2000 Communication qui donne des miettes et il garde le reste pour lui. Ce dernier profite beaucoup de la Caisse pour faire des voyages avec des femmes et entretenir des filles. Il gaspille l’argent sans soucis, il allait jusqu’à acheter des billets d’avion d’Europe à ces petites filles » révèle-t-elle avec un visage sévère.

Selon nos sources, le patron de la caisse fait toutes ces dépenses à partir du moment où les travailleurs tirent le diable par la queue. Les stagiaires ne sont toujours pas pris en compte, les primes de carburant retardent cruellement et Malick gronde à tout bout de champ sur les travailleurs dans les couloirs de la Caisse.

Durant deux jours, nous avons cherché à accéder au Directeur Général mais ses gardes se sont catégoriquement opposés et quand son numéro sonne il ne répond pas.

Nous y reviendrons !

La Rédaction de  » Le Véririficateur  »

Standard de www.Actuconakry.net :+224 631 63 63 87

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus