Embrouille dans la suite de l’affaire du portefaix Guinéen malmené à la Médina :Son dossier médical soustrait frauduleusement de l’hôpital A. Le Dantec

Ce que d’aucuns appellent prosaïquement « l’affaire Amadou Lamarana Diallo », du nom de ce portefaix pris à partie par des vigiles de la mairie de Médina, connait un rebondissement et non des moindres.
Car aussi incroyable que cela puisse paraître, le dossier médical du tristement célèbre patient a disparu des livres de l’hôpital A. Le Dantec. Telle est la triste réalité, que nous avons pu nous-mêmes constater lors de notre descente sur les lieux.

L’administratrice de l’hôpital interpellée

Qui a bien pu commettre tel forfait? Seraient-ce les fauteurs comme croient le savoir les proches d’Amadou Lamarana Diallo?
En tous les cas, la Directrice Générale, Aissatou Sy Ndiaye est interpellée sur le sujet. En effet, elle a l’obligation d’éclairer notre lanterne pour que toute la lumière soit faite dans ce dossier pour que le droit soit appliqué dans toute sa rigueur…
L’employeur de la victime, un certain Seydou Sy soutient mordicus avoir demandé le dossier médical, mais « on m’a dit que son dossier a disparu ».
Revenu de ses émotions, le tuteur de Lamarana Diallo l’a alors conduit dans une clinique de la place pour sa sécurité, mais aussi aux fins de lui faire délivrer une attestation médicale pour les besoins de sa plainte pour Coups et Blessures Volontaires (CBV).
Aux dernières nouvelles, les présumés coupables, formellement identifiés par une certaine Mme Diop, seraient Pape Demba, Tapha Ka, Lat Dior et Mame Thierno.
Les personnes suscitées, employés de la mairie de Médina, lui réclamaient de payer la taxe municipale. Mais, ne  comprenant un piètre mot de la langue Wolof et pris de panique, Lamarana a voulu prendre la clef des champs et s’en est alors suivi le passage à tabac en règle…
Aux dernières nouvelles, l’ambassadeur de Guinée au Sénégal vient de se saisir de l’affaire et compte apporter toute l’assistance attendue à son compatriote.

Révélée en exclusivité par notre confrère de Dakarctu, ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire Amadou Lamarana Diallo », du nom de ce portefaix pris à partie par des vigiles de la mairie de Médina, prend une autre tournure.
En effet, l’ambassadeur de la Guinée-Conakry accrédité au Sénégal, informé de l’affaire, a pris l’affaire en mains. C’est ainsi qu’hier, l’ambassadeur a mandaté un de ses seconds couteaux au chevet de la victime, actuellement en soins intensifs à l’hôpital A. Le Dantec. Puis, le nommé Moussa Konté (ndlr: le mandataire de l’ambassadeur) s’est rendu auprès des proches d’Amadou Lamarana Diallo.

Il nous revient qu’il a fustigé l’acte et promet de rendre compte à l’ambassadeur. Lequel, ne manquera certainement pas de donner une suite à cet esclandre.

Pour rappel, le portefaix qui a refusé d’obtempérer suite aux injonctions de ces trois vigiles, employés à la mairie de la Médina, a passé un sale quart d’heure. Il a été molesté comme pas deux. Évacué aux urgences, Amadou Diallo, qui lutte contre la grande faucheuse, est jusque-là en soins intensifs. Affaire à suivre…dakarctu.com

Standard de www.actuconakry.net: +224 631 63 63 87

E-mail: actuconakry@gmail.com

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus