Flash , la Ministre de l’Action Sociale affûte ses armes d’action sociale à Fria

Après sa tournée en république soeure de la Côte d’ivoire,la ministre de l’action sociale ,de la Promotion féminine et de l’enfance reprend son bâton de pèlerin cette fois-ci pour l’intérieur du pays.

Histoire de toucher au bout du doigt des réalités sociales afin de tenter d’assister à sa manière les couches vulnérables qui sont les plus nombreuses.

La préfecture de Fria reçoit l’honneur de cette pensée de la nouvelle ministre de l’action sociale,de la promotion féminine et de l’enfance.

Cette préfecture jadis très convoitée est de nos jours plongée dans une incertitude totale compte tenu de l’arrêt des activités de l’usine.

A la tête d’une grande délégation de son département et devant les autorités préfectorales,religieuses et les syndicats de fria,Madame CAMARA ,née Sanaba Kaba lie l’utile à l’agréable en offrant grâce à un don issu de la coopération guinéo-arabie saoudite.

Il est composé de 200 cartons de carcasse de mouton importée de l’Arabie Saoudite, habituellement distribué à Conakry. 50 cartons sont distribués à la couche vulnérable  de la préfecture de Fria et les 150 autres aux travailleurs de l’usine de Friguia.

Ce geste marque la sympathie et la solidarité gouvernementale aux populations de la préfecture de Fria.

Nous savons que la situation des enfants de Fria a beaucoup changé mais à travers ce geste, nous leur disons qu’ils sont dans nos pensées. Nous avons la charge de leur rassurer un cadre de vie idéal. Donc c’est dans cette logique que le gouvernement a pensé à la population de Fria. Ce n’est qu’un premier geste. Nous allons poursuivre cette action pour les déshérités de Fria et aussi des travailleurs de l’usine et à autres préfectures du pays.

Mr Souleymane Sidibé,du syndicat des travailleurs de l’usine,très ému pour ce geste fort de la ministre,remercie au nom des travailleurs et au nom des familles déshéritées de fria,le gouvernement guinéen et fait un appel du pied pour la reprise des activités de l’usine.

Nous y reviendrons

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus