MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS : Enfin Qui sont les veritables coupables des surfacturations ?

 

Le processus du développement à la base souhaité par les guinéens au soir du 21 Décembre 2010 semble heurté à une certaine apathie au ministère d’État des travaux publics et des transports.

Eu égard aux malversations financières, au mépris des uns aux autres, des stigmatisations ethniques sur la passation des marchés, des surfacturations y sont courantes et récurrentes.

De l’analyse des documents ou pièces à conviction à notre disposition, on constate quatre signatures  dont l’ordre est le suivant :

1-L’Entreprise ,2- le maître d’ouvrage délégué, 3- la direction du fonds d’entretien routier et en 4- le chef du département (ministre).

Après analyse des offres, une adjudication provisoire est notifiée à l’entreprise l’invitant à se mettre en contact avec le maître d’ouvrage pour le montage  du projet de marché lequel est transmis à la direction générale de fonds d’entretien routier pour approbation.

Cette direction après analyse objective de ces projets communique ses observations (écrites ou verbales).

De ces observations, résultent entre autres, la mauvaise évaluation des quantités de travaux  et des prix pouvant permettre l’acquisition  des marchés  sans donner la certitude  sur la bonne  qualité des travaux.

Avec l’application de la politique de changement qualitative initiée par le Président de la République, le Pr Alpha Condé, certaines magouilles ou anomalies ont été décelées dont la correction permettra  d’obtenir les résultats attendus.

Ainsi, certains projets de marché ont été revus en vu de parvenir à la politique du mieux disant pour leur exécution correcte.

1- LES MARCHES REVUS A LA HAUSSE

CONTROLE ET SUPERVISION DES TRAVAUX

Axe  Routier                 Bureau     Montant Initial   Montant du marché   Ecart

Kankan-Mandiana       BGEC      249 000 000        338 258 000          89 258 000

Total                                              249 000 000       338 258000            89 258 000      

EXECUTION DES TRAVAUX

Axe Routier                               Entreprise          Montant Initial     montant du marché     Ecart

Rondpont Gbessia Yimbaya  BECOTRAP     182371051                  292 371 051              110 000 000

Pont 8 Nov Gde Mosquée     GETIPRESS       216 382 772            326 382 772                 110 000 000

Sana-Bakouna                          SLM                        3 368 665 626          4930 841 109             1 562 175 483

Bakouna-Konsankoro        EGUITEC PLUS    4110 487 318            5806 660 079           1696 172 761

Total                                                                          7 661 523 995            11 029 872 239         3 368 348 244

Total Général                                                     7 910 523 995              11 368 130 239        3 457 606 244  

 

 LES MARCHES REVUS A LA BAISSE

CONTROLE ET SUPERVISION DES TRAVAUX

Axe Routier                               Bureau       Montant Initial     montant du marché        Ecart

Kissidgou-Tokounou       BGEC                            363 500 004              409500 000               -45 999 996 

Kindia-Télémélé               BEAT                324 500 000                    297 900 000         -26 600 000

Total                                                                          734 000 000                         661 400 004           – 72 599 996

 

EXECUTION DES TRAVAUX

Axe Routier                   Entreprise     Montant Initial                    montant du marché        Ecart

 

Kindia-Pont Konkouré EGTP      3401 082 791                            2 479 698032                 -921 384 759

Pont Kkoure Télémelé   ETECO   4553 490 620                     3981 385 617                      – 572 105 003

Kissidou-Tokouno    EBM            4 779 277 300                     3 461 825 944                     – 1 317 451 356

Kkan- Mandiana       GTB TP       5273 206 086                    4 633 198 067                         – 640 008 019

Garafiri-Gongorè   EGTT           7 378 301 697                    6 201 224 408                               -1 177 077 289

Nzekré-Yomou      PETRAGUI    3 663908 356                       2 923 522 022                           -740 386 334

Pamalap-Benty       ETECO       4 499 243 035                      3 404 623 537                           – 1 094 619 498

Total                                             33 548 509 885                   27 085 477 627                          -6 463 032 258

TOTAL GENERAL                        34 282 509 885                 27 746 877 631                   – 6 535 632 254

La preuve qu’il ya eu une surévaluation  de ces marchés  revus à la baisse et qu’ils ont été tous en vu d’achèvement.

Par contre, les marchés revus à la hausse n’ont pas connu un début d’exécution et méritent cette hausse du fait de la mauvaise évaluation des quantités par rapport aux réalités actuelles sur les tronçons concernés non entretenu depuis plus de six(06) ans.

Mieux, le montant  de 4 201 224 407 GNF prévu et supposé rehaussé pour entretenir les 72 km de la route nationale numéro 1(RNI) est très insignifiant par rapport au montant de 6 201 224 407 GNF déjà pour faire les 72 km sur une route préfectorale de bas standing(garafiri-gongorè) dans la préfecture de Pita .

Autant de surfacturations et autres magouilles sont récurrentes dans ce département des travaux publics tandis que les routes guinéennes sont impraticables.

Cette triste réalité est fortement ressentie par les nombres élevés d’arrêt de chantier, d’avenants aux contrats initiaux et de certains travaux d’urgence.

Où vont nos milliards alloués pour bien faire les routes ?

Où sont les 26 Milliards de nos francs doublement payés et consacrés pour la rénovation du département ?

L’axe Matoto-Enta et ses milliards qui en disent long.

Nous y reviendrons sur ces séries de scandales  avec les principaux acteurs ou ennemis du changement souhaité par les guinéens!

En pièces jointes,les pièces à conviction

Alphonse Théa pour www.actuconakry.net

Tel: +224 631 63 63 87

E-mail de www.actuconakry.net : actuconakry@gmail.com

L’info continue sur www.actuconakry.net

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus