Discours du Secrétaire Exécutif du CNLS, Dr Abass DIAKITE, à L’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 6ème Assemblée Générale Ordinaire du CNLS

Conakry le 06 Novembre 2013

–         Excellence Monsieur le Président de la République

–         Mesdames et  Messieurs les Présidents des Institutions

Républicaines

–         Excellence Madame la Première Dame de République

–         Excellence Monsieur le Premier Ministre

–         Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement

–         Monsieur le Directeur Générale régionale de L’ONUSIDA pour l’Afrique de l’ouest et du centre représentant Monsieur le Directeur Exécutif de l’ONUSIDA

–         Monsieur le Coordinateur résident du système des Nations Unies

–         Mesdames et Messieur les membres du comité National de lutte contre le Sida

–         Mesdames les Présidentes des Réseaux des Association/ONG des personnes Vivants avec le VIH

–         Mesdames et Messieurs les représentants des Institutions bi et multilatérales

–         Mesdames te Messieurs

–         Distingués invités ;

Nous sommes particulièrement honorés par la présence de SEM le Président de la République, Pr Alpha CONDE. Sa présence

Ici témoigne de la grande importance qu’il accorde à la lutte contre le VIH/Sida en Guinée.

La présence de son épouse, Madame CONDE Djènèkaba, le premier Ministre, Monsieur Mohamed Said FOFANA et de tous son gouvernement et les représentants de toute les Institutions, ce qui traduit pour nous l’intérêt que ces illustré personnalité attendent du message du chef de l’Etat, pour qui, lutter contre le VIH, est un moyen efficace d’asseoir la justice pour toutes les couches de la population.

Je suis aussi heureux d’accueillir dans cette salle notre compatriote

Dr Mamadou DIALLO représentant le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, M.Michel SIDIBE, qui je suis sûr lui a confié un message de soutien pour nous.

Mesdames et Messieurs, permettez-moi de faire un bref rappel du Secrétariat Ex2cutif du comité national de lutte contre le Sida.

Le Secrétariat Exécutif est l’organe technique du Comité National Lutte contre le Sida avec pour mission de traduire ses orientations politique en action et de coordonner la mise en œuvre opérationnelle du cadre stratégique National de Lutte contre le Sida.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités,

La présente assemblée générale sera mise en profit pour aborder les points inscrits à l’ordre du jour à savoir la validation du cadre stratégique nation de lutte contre les IST/VIH/Sida, le lancement du plan d’élimination de la transmission du VIH de ma mère à l’enfant ainsi que des nouvelles directives de l’Organisation mondial de la Santé en matière de traitement antirétroviral et le cadre d’action

« Initiative traitement 2015 » de l’ONUSIDA.

Excellence Monsieur le Président de la République

Distingués invités,

En 2012 le secrétariat Exécutif du CNLS, avec la contribution de l é assemblée des acteurs, partenaires et bénéficiaires de la riposte au VIH, a entamé le processus d’élaboration du cadre Stratégique National de lutte contre les IST/VIH/Sida 2013-2017 par la revue de celui de 2008-2012. Ce processus a bénéficié de l’apport de consultants nationaux et Internationaux.

Ce nouveau cadre Stratégique prend en compte les nouvelles orientations mondiales et nationales  en termes de riposte au VIH. Lesdites orientations sont constituées par le plan d’élimination de la transmission du VIH de la mère à l »enfant, les nouvelles directives de l’Organisation mondiales de la santé en matière de traitement antirétrovirales, le cadre d’investissement de l’ONUSIDA, le cadre d’action « initiative traitement 2015 » de l’ONUSIDA et le niveau modèle de financement du fonds mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose  et elle Paludisme.

L’occasion vous sera offerte, tout à l’heure, d’acquérir de connaissance sur le contenu de ce document.

Mesdames et Messieurs,Distingués invités

Le budget du document qui vous sera soumis pour validation, sous peu, s’élève à 2 mille milliards 989 696 376 de francs guinéens soit 459 287 396 USD. Ce montant est à mobiliser.

Bien que ce montant paraisses énorme je ne doute point de la capacité de mobilisation des différents acteurs et partenaire implique dans la riposte au Sida  qui, mieux que quiconque, savent tous que seul cette mobilisation permettra la mise en œuvre efficace de ce cadre stratégique national. Il reste entendu que ce document demeure le gage de la réussite de la riposte au Sida dans notre pays.

Mesdames et Messieurs, Distingués invités

Je met la présente session à profit pour remercier son excellence le Président de la République, Pr Alpha CONDE pour son engagement à placer la riposte au VIH/Sida parmi ses priorité nationales.

A titre illustratif, depuis l’avènement de la troisième République, dans l’espace de moins de trois ans, des progrès significatifs ont été enregistrés en matière de lutte contre le Sida en Guinée :

  1. La contribution de l’Etat est passée de 2,5 milliards de FG en 2010 à 24 milliards en 2013 ;
  1. Pour la seule année 2012, le pays a pu mobiliser auprès des partenaires extérieures notamment le Fonds Mondial de lutte contre Sida, la tuberculose et le paludisme pour le financement de la lutte contre le Sida plus de 21 millions de USD,
  1. Grâce à ces sommes mobilisées le nombre de malade mis sous traitement ARV est passé de 15 000 malades en 2010 à 28 000 malades en 2013 ;
  1. Pour la même période le nombre de centres de dépistage volontaire et anonyme est passé de 53 à 93. Il en de même pour les centres de prévention de la transmission du VIH mère-enfant qui est aussi passé de 88 à 158 sites et celui de la prise en charge des malades de 13 à 46 sites.

Excellence Monsieur le Président, grâce aux efforts de votre Gouvernement, l’espoir est permis que les enfants guinéens naissent sains de mères séropositives sans être contaminés par le virus sida.

Il faut se réjouir que depuis l’avènement de la troisième République, le pays n’a jamais connu de rupture d’ARV ou d’intrants, bien au contraire on a des problèmes d’espaces de stockages à la Pharmacie Centrale de Guinée aujourd’hui grâce à nos efforts d’approvisionnement.

Avant votre accession à la tête de ce pays, la principale structure de coordination n’existait qu’à Conakry. Mais aujourd’hui nous sommes fières de vous dire que nous sommes passé de zéro coordination régionale du Secrétariat Exécutif du CNLS à 4 au cours de ces trois dernières années et notre ambition étant de couvrir les 8 régions administratives avant la fin de 2015 cela

Permettra de renforcer notre politique de décentralisation de la riposte.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Distinguées invités

Malgré ces progrès réalisés, les défis sont immenses :

  1. Le plus grand défi de la riposte au VIH/Sida dans notre pays est bel et bien l’élimination de la transmission de la mère à l’enfant du VIH ;
  2. Notre ambition est que tous les guinéens où qu’ils soient connaissent leur statut sérologique du VIH à travers des dépistages volontaires précoces ;
    1. Nous ambitionnons également de donner les médicaments antirétroviraux à tous ceux qui sont dans le besoin et très tôt,
    2. De freiner la propagation des nouvelles infestions au sein de la population.

Excellence Monsieur le Président,

Honorable invités

Pour relever ces défis, il faut que toutes les structures sanitaires     publiques ou privées du pays soient dotées des sites de PTME, de CDV et de PEC.

Cela sous-entend naturellement :

  1. La formation des agents ;
  2. La disponibilité permanente des intrants des intrants grâce à une mobilisation accrue des ressources financières.

Vous me permettrez, Excellence Monsieur le Président de la République, de magnifier le leadership affirmé du Président du CNLS, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre à travers lui les membres de son gouvernement pour leur forte implication dans la riposte.

Je voudrais aussi adresser mes sincères remerciements et ma reconnaissance à Madame la Première Dame de la République, Hadja CONDE Djènè pour ses œuvres en faveur de l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

Je ne saurai terminer cette allocution sans souligner les efforts des acteurs et partenaires sans lesquels le présent cadre stratégique n’aurait pas vu jour.

Ensemble, nous atteindrons la nouvelle vision mondiale de la riposte :

  • Zéro nouvelle infection au VIH
  • Zéro décès lié au VIH
  • Zéro Stigmatisation et Discrimination des Personnes Vivant

Avec le VIH.

Je vous remercie !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus