PRESIDENCE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE : ELHADJ ABDOURAHMANE SENKOUN CAMARA SE DEVOILE ?

 

 

Militant convaincu des premières heures et des années ténèbres du RPG, Elhadj Senkoun CAMARA a selon les témoignages gravé tous les échelons au sein du parti avant de se trouver aujourd’hui membre du bureau politique national du RPG Arc-en-ciel et l’élu à l’uninominal de Kissidougou suite aux législatives du 28 Septembre 2013.

Plébiscité  par les populations composantes de sa ville natale Kissidougou, des voix s’élèvent  pour soutenir sa candidature afin de diriger le futur perchoir guinéen.

A la question de savoir si l’élu de Kissidougou a toutes les qualités requises pour être président de l’assemblée nationale, un  membre du bureau politique national du parti au pouvoir  répond :

Mais oui, j’ai connu ce Mr depuis les premières heures de la naissance du RPG en compagnie du Pr Alpha Condé, alors opposant et depuis c’est la constance dans ces actions au sein du parti.

El hadj Senkoun n’a jamais connu d’autres partis en guinée, il a la chaleur du RPG et connait  l’idéologie du RPG Originel et celle de maintenant.

Cette chaleur est doublée de sa personnalité respectée au sein de l’opposition et de la mouvance pour son intégrité morale et son bagage intellectuel avéré.

Triplé par son carnet d’adresse éloquent tant national, régional qu’international pour avoir effectuer des missions du parti et de ses propres affaires auprès de certains opposants d’alors devenus chefs d’Etat ou décideurs en Afrique de l’ouest comme en Europe etc.

Homme d’affaire, cadre supérieur guinéen de la diaspora, Senkoun Camara bénéficie de cette sphère naturelle de soutien à l’étranger dans les milieux autorisés du monde.

 

Pour El hadj Senkoun seuls les axes basés sur la relance de la démocratie participative, la restauration de nos valeurs traditionnelles et le rassemblement de nos collectivités pour un développement régional harmonieux peuvent changer la donne.

Démocratie participative :

Nous ne pouvons actuellement envisager un quelconque développement dans une localité sans la participation effective des populations. Les citoyens des localités sont les meilleurs experts du développement local. Ils connaissent les réalités mieux que quiconque. Il faut s’inspirer de leurs expériences, apporter nos connaissances modernes, faire une convergence d’idées pour créer une belle dynamique de développement économique avec un rassemblement harmonieux à la base.

Les prises des décisions de la ville doivent être orientées dans l’intérêt exclusif des populations.

L’assainissement, la protection de l’environnement, ne peuvent se faire qu’en associant intimement les populations dans un vaste programme de sensibilisation.

La restauration de nos valeurs.

La restauration traditionnelle de nos valeurs est indispensable à notre équilibre social. Nos traditions sont fondées sur le respect de la famille, des ainés, des règles établies, de la morale, des mœurs et des règles civiles. Mais la pauvreté a énormément contribué au dépérissement de nos valeurs. Il faut donc revenir à nos fondamentaux et rappeler à nos populations que nos valeureux ancêtres avaient toujours opté pour notre dignité au péril de leur vie.

L’usage de la drogue par nos enfants, la débauche des mineurs, le manque de respect du bien public, le vol, la paresse l’ingratitude, de manque de probité, l’ethnocentrisme, le racisme pour ne citer que ces maux, devront être extirpés de nos des comportements. L’éducation, l’enseignement de la morale, de l’instruction civique, de l’histoire de la Guinée doivent revenir dans les programmes scolaires de nos enfants.

Le rassemblement de nos collectivités.

La campagne présidentielle axée sur le régionalisme et la force des coordinations régionales ont fragilisé nos collectivités. Nous devrons travailler pour davantage rassembler nos populations, pour être des guinéens tout courts.

Pour faciliter la réalisation de tous ces objectifs, il faut créer des emplois, renforcer la bonne gouvernance et la justice sociale.

La création d’emploi pourra nous aider à réduire la pauvreté, à créer la paix dont nous avons tant besoin pour notre développement. Il est donc urgent de créer des activités économiques dans nos régions, vulgariser l’apprentissage des nouvelles technologies de l’information.

Tout porte à croire déjà que la bataille est lancé pour diriger le futur perchoir de l’assemblée nationale sous l’ère Alpha Condé.

Qui est elhdj abdourahamane Senkou Camara ?

Visitez www.sinkouncamarakissidougou.com

Nous y reviendrons !

Standard de www.actuconakry.net : +224 666 08 35 26

E-mail : actuconakry@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus