La Russie a suspendu ses livraisons de missiles S300 à la Syrie

0 5

Depuis toujours opposé à une intervention en Syrie, le président russe a affirmé qu’il serait prêt à soutenir une action armée des occidentaux s’ils présentaient à l’ONU des “preuves convaincantes” de l’usage d’armes chimiques. Surtout, il a indiqué que la Russie avait suspendu ses livraisons de missiles S-300 à Damas.

La Russie a suspendu ses livraisons de missiles sol-air S300 à la Syrie, a déclaré mercredi le président russe Vladimir Poutine dans une interview à la chaîne Pervyi Kanal.
“Nous avons un contrat de livraison de S300, nous avons fourni certains composants, mais nous n’avons pas achevé nos livraisons, nous les avons pour l’instant suspendues”, a déclaré M. Poutine à propos de ces systèmes d’armes perfectionnés, équivalents du Patriot américain.

Et si la demande de preuves faite par Poutine ne constitue pas un tournant en soi, la suspension des livraisons de missiles à la Syrie en est un. Principal soutien militaire du régime de Damas, Vladimir Poutine a indiqué qu’il avait suspendu les livraisons de batteries sol-air S-300.
“Nous avons un contrat de livraison de S300, nous avons fourni certains composants, mais nous n’avons pas achevé nos livraisons, nous les avons pour l’instant suspendues”, a dit le président russe.
En juin, Vladimir Poutine avait affirmé que Moscou n’avait pas “pour l’instant” livré de S-300 à la Syrie pour ne pas “rompre l’équilibre des forces”. Pourtant, Bachar al-Assad avait à l’époque reconnu – entre les lignes – avoir bien reçu des missiles S-300 de son allié russe.

Atlasinfo

Joindre www. actuconakry.net au +224 622 56 56 67

 

Laisser un commentaire