Bush présente ses condoléances pour la mort de Mandela

0 7

Une santé à controverse et à polémique : celle de l’ancien Président sud-africain, Nelson Mandela. Après la polémique sur sa sortie d’hôpital annoncée samedi et effective ce dimanche, voilà que l’ancien Président des Etats-Unis, George Bush père, présente ses condoléances à la famille de Mandela suite à la « mort » du héros de la lutte contre l’apartheid.

C’est un véritable enchaînements d”évènements autour de la santé de Nelson Mandela. Déjà samedi, la presse sud-africaine avait boudé le gouvernement de Jacob Zuma à qui les journalistes reprochaient de faire du favoritisme. La raison, une information obtenue en scoop par la presse britannique et qui faisait état de la sortie d’hôpital de Nelson Mandela. Information vite démentie par la Présidence sud-africaine, souvent accusée de faire une rétention d’information concernant l’état de santé de Mandela. Finalement, c’est ce dimanche que Nelson Mandela a pu regagner son domicile dans un état certes critique, mais stable.

Cette actualité du retour du héros de la lutte anti-apartheid n’a même pas fini d’être traitée, voilà qu’à l’autre bout du monde, plus particulièrement aux Etats-Unis, l’annonce de la mort de Nelson Mandela est faite. Ce n’est pas un citoyen lambda qui en a fait l’annonce ou encore la presse, mais l’ancien Président des Etats-Unis d’Amérique, George Bush père. Le service de presse de l’ancien Président américain a envoyé un communiqué pour présenter des condoléances. « Barbara et moi apprenons, avec une immense douleur, la mort d’un des plus grands héros de la paix que nous avons eu le privilège de connaître », a transmis le service de presse du Bush, information diffusée par l’agence américaine BNO News.

Aussitôt après cette annonce, Pretoria à démenti l’information en ces termes : « La présidence sud-africaine dément l’affirmation de l’ancien Président américain et indique que Nelson Mandela est en vie ». Par la suite, le porte-parole de George W. Bush, Jim Mc Grath, a reconnu qu’ils ont été induits en erreur par un flash du Washington Post. Plus de peur que de mal, Mandela est encore en vie suit son traitement dans son domicile.

 

Laisser un commentaire