SENEGAL : Sale drap pour l’opposant Guinéen Mamadou Cellou Dalein DIALLO !

0 189

La fortune de Cellou Dalein séquestrée à Dakar

NB: cette photo est celle prise lors de la remise du prix du meilleur investisseur étranger au Sénégal sous WADE

La mise en examen de Me Abdoulaye Wade, selon nos sources, a révélé que ces immenses biens sont totalement méconnus des indices de fraudes fiscales avérées, de faux et usage de faux. Car il ressort également des enquêtes que les avoirs incriminés sont de la propriété absolue du richissime guinéen Mamadou Cellou Dalein Diallo. Lequel avait été gaillardement promu en 2011 par le gouvernement de Me Wade ‘’Meilleur Opérateur économique étranger ’’, au nez et à la barbe de l’Etat guinéen chez lequel son nom est gravé en lettre d’or dans le registre des prédateurs.

Quoi qu’on dise, le Sénégal reste un Etat où les institutions fonctionnement normalement et où les citoyens demeurent animés d’un esprit patriotique et de respect strict de la chose publique malgré quelques désagréments enregistrés dont le tripatouillage de la constitution permettant au Président Me Abdoulaye Wade de se présenter pour plus de deux mandats.

Mais avec la mise en place d’une commission d’audits pour traquer les biens mal acquis, les nouvelles autorités Sénégalaises sous l’administration de Maky SALL semble déterminées à éradiquer dans le comportement des Sénégalais la prédation, la déprédation et la prévarication auparavant érigées en système de gouvernance  par l’ancienne administration. La récente opération enclenchée par cette commission d’audits a concerné une fortune de taille. Celle que possède l’ex-président Me Abdoulaye Wade. Comment en est-on arrivé là ?

D’après nos sources postées à Dakar, certains indiscrets mécontents parmi les travailleurs les entreprises du fait qu’ils ont été contraints de voté pour le candidat Me Abdoulaye Wade lors de la dernière Présidentielle au risque d’être licenciés, ont filé l’info à la commission de vérification selon laquelle une immense fortune en espèces sonnantes et trébuchantes et en nature serait placé sous le nom de Me Abdoulaye Wade et qui fonctionnerait dans une clandestinité officielle.

De fil en aiguille, la commission a pu trouver les traces de cette  fameuse fortune. Tenez vous : une centaine de camions citernes, trois cent (300) taxis, une dizaine d’immeubles, des établissements commerciaux en import export, un jet privé, des engins de manutention au port de Dakar, et plus de 15 Milliards de Francs CFA… On peut en oublier ! Urgemment interpelé par son ami Me Abdoulaye Wade afin qu’il puisse user lui aussi d’autre relation amicale, Cellou Dalein Diallo débarque incognito à Dakar et se met sur orbite. D’abord avec le culot de rencontré le Président Maky SALL puis la commission d’audits. S’était mal connaître le pays de la Teranga car durant tous le temps qu’il a mis a tourner en rond dans la capitale Sénégalaise, le pauvre n’a pu rencontré ni l’un ni l’autre. Il a gravité désespérément autour de la terre. Le Président Sénégalais aux dires de nos sources, l’aurait même ridiculisé en ces termes : ‘’A quel titre il veut me rencontré pendant que je m’attelle à réparé les énormes préjudices que son ami à causé à mon pays’’. Désemparé par la longue et interminable attente de sa demande d’audience avec le Président de la République du Sénégal, Cellou Dalein Diallo file à la commission d’audits. A ce niveau également, même son de cloche. D’ailleurs l’on a appris des propos compris dans le sens : ‘’Nous n’avons rien de commun avec lui. De quoi veut-il nous rencontrer ?’’ . Dans le désespoir total que les carottes sont désormais cuites, le leader de UFDG regagne Labé par la route. Peut être le temps de méditer sur son sort et celui de l’immense fortune qu’il a usurpée à la population guinéenne. L’usurpation dont l’hécatombe laisse entrevoir que des milliers d’enfants sont empêchés d’aller à l’école ; plusieurs générations d’étudiant n’ont pas pu obtenir de bourses d’études ; des milliers de centre de santé dont le besoin persiste au quotidien n’ont pas pu être érigés.

Que dire des milliers de malades alités dans les hôpitaux dont la prise en charge des sanitaires par l’état est quasiment rendu impossible. Sans compter des milliers de kilomètres des pistes rurales et urbaines restées non bitumés.

Occultons le bradage de l’usine de Fria.

C’est à son arrivée après un long rallye Dakar – Labé et dans un état de stress profonde que Celllou Dalein Diallo pique une crise cardiaque aigue suivi d’un coma profond. Et avec son statut de diabétique de 3ème degré, l’homme n’a eu la vie sauve que grâce à l’équipe de médecins – cardiologiques urgemment dépêchée de Conakry. Ce après plus de 72 heures de soins intensifs. En attendant l’issue des audits qui va certainement déterminer le sort réservé à la supposée fortune de Cellou Dalein Diallo, l’on peut déjà envisager une certaine séquestration de ses biens au profit de l’Etat Sénégalais. Il n’existe jusque là aucun propriétaire légalement constitué. Le présumé propriétaire Me Wade le nie catégoriquement au profit d’un certain Mamadou Cellou Dalein Diallo dont le nom ne figure nulle part dans les livres. Comme pour dire que le bien mal acquis ne profite jamais !

Nous y reviendrons.

Paru dans Bilingue-Infos

A retenir que cette photo est celle prise lors de la remise du prix du meilleur investisseur étranger au Sénégal sous WADE

Standard de www.actuconakry.net : +224 622 56 56 67

                                                               

Laisser un commentaire