Affaire d’appel d’offres international : De nouvelles révélations

0 7

 

L’affaire d’appel d’offres international lancé par le gouvernement dans le cadre du programme de vérification des importations n’a pas fini de livrer ses secrets.

Comme nous l’annoncions dans nos précédentes éditions le directeur Afrique de la société Veritas M. Eric Sabatier devait effectivement arriver, ce 26 juillet, à Conakry pour la signature imminente du contrat avec le gouvernement dans le cadre du programme de vérification des importations (PVI). Mais il y a un changement à la dernière minute. En effet, en lieu et place du directeur Afrique de la société, c’est son directeur adjoint, un certain Tibault, qui a été finalement désigné et dont l’arrivé était annoncé ce 26 juillet à Conakry.

Il faut noter qu’à cause des interférences de la présidence l’ouverture des offres financières, prévue a été finalement reportée sine die.

Par ailleurs, il faut rappeler que le contrat de Veritas devrait normalement arriver à échéance depuis mars dernier mais il aurait été prorogé deux fois de suite. La société ayant chaque fois réussi à casser les procédures normales du marché public.

Selon nos sources, Veritas a obtenu du gouvernement une première prorogation, allant du mois d’avril à fin juin et la deuxième de juillet à août.

La même société ferait croire au président de la République qu’elle dépasserait de neuf points les autres sociétés (quatre au total) soumissionnaires. Et que ces points auraient été sciemment transférés à l’une de ces concurrentes.

Malheureusement, précisent nos sources, qu’Alpha Condé croirait à ces arguments (infondés) montés de toutes pièces, en prenant cause et effet pour Veritas. Nous y reviendrons.

le panafricain

Laisser un commentaire