AFFAIRE NABY CAMARA B 52 :LA PIECE A CONVICTION QUI ACCUSE !

0 17

Le commandant Naby CAMARA alias B52 a été affecté suivant l’arrêté N° 0058/MDN/CAB/2013 en date du 30 juin 2013 au bataillon infanterie de Mandiana.

Depuis la sortie de cet arrêté,des grincements de dent se font sentir :

Pour d’aucun,un arrêté du ministre délégué de la défense ne peut nullement affecté un décret présidentiel  qu’il a bénéficié en faveur de la venue du Pr Alpha Condé comme coordinateur de la garde rappochée du président de la République.

Pour la haute hiérarchie militaire,c’est un refus catégorique du commandant de rejoindre son nouveau poste dans la région administrative de Kankan.

Cependant le commandant Naby B52 Camara est toujours gardé au gnouf depuis presque deux semaines en dépassement du delai  de son billet d’écrou (10) jours mentionnés.

Cette affaire défraie la chronique et incite plus d’un,son avocat contacté présente dans cette pièce à conviction deux raisons de son absence à Mandiana.

Il S’agit premièrement de sa fracture sur le genou droit qui nécessite une évacuation sur la France  depuis décembre 2012,afin de subir une intervention pour enlever la plaquette de fer.

Deuxièmement,le commandant Naby Camara souffre de l’hépatite C,une maladie du cœur qui,semble-t-il très dangereuse et nécessite un traitement continue.

Joint par notre rédaction,Maitre Thierno Amadou Oury DIALLO affirme «  après maints négociations qui ont vouées à l’echec pendant que mon client a  son genou enfler et la plaquette de fer est entrain de causer des dégâts à l’intérieur,je prends l’opinion nationale et internationale a témoin pour d’éventuels cas ».

Lisez ces deux pièces à conviction de son avocat.

Kaba Fanta pour www.actuconakry.net

 

 

 

Laisser un commentaire