Corruption et détournement à la société civile: 2 milliards 700 millions disparus des caisses

0 8

Rien ne va plus à la société civile depuis la révélation par Alhassane Camara, membre du bureau exécutif du détournement d’un montant colossal de 2 milliards 700 millions. Quel scandale !

En effet, le Secrétaire exécutif du Conseil National des organisations de la société civile, Aziz Diop, le Président du CNOSCG… sont entre autre les personnes accusées dans cette affaire qui éclabousse actuellement l’institution. A la société civile, les autres membres exigent des explications et la transparence dans cette affaire qui a fait le tour de la cité et alimente la chronique.

Une réunion du bureau exécutif convoquée ce mercredi 26 juin pour vérifier les comptes n’a pas permis de conduire à la manifestation de la vérité, tant les accusateurs et les accusés se sont versé dans les injures et autres formes d’attaques inqualifiables.

Enfin, Salamana Diallo, le Président du Conseil régional des organisations de la société civile n’avait-il pas raison lorsqu’il affirmait il y a quelques mois : “Le mandat du bureau national de la société civile guinéenne a expiré depuis mars 2010. Et le dernier congrès remonte à mars 2007 à Kindia. Ceux qui sont aux manettes aujourd’hui font une usurpation du pouvoir en violant expressément les statuts et le règlement intérieur. Le conseil régional des organisations de la société civile que je dirige réclame de toute urgence, l’organisation du congrès pour renouveler le bureau national qui est devenu une entreprise privée gérée par un clan d’opportunistes, afin de mettre fin à la mauvaise gestion que nous vivons depuis des années.”

Dossier à suivre… guinee24.com

 

Laisser un commentaire