Ministère de la Communication : Un haut responsable pris en flagrant délit de Faux et Usage de FAUX

0 7

Le changement prôné par le premier président démocratiquement élu est et reste incompris par certains hauts cadres de l’administration guinéenne.

Ce « fameux arrêté »aux sources diverses en est une parfaite illustration et doit attiré plus d’un observateur du palais sekhoutouréya. (VOIR EN PIECE JOINTE L’ARRETE) lu sur les antennes de la Radio Télévision Guinéenne qui ne comporte aucune signature, ni cachet)

Un arrêté qui annonce le retour des vieilles pratiques administratives du régime Lansana CONTE.

Cet arrêté publié lundi, 27 mai sur les antennes de la Radiodiffusion Télévision Guinéenne ne dispose d’aucune référence de validité administrative. Pas de signature ni de cachet encore moins de numéro et d’ampliation.

Le ministre de la Communication  Monsieur Togba Césaire Kpoghomou  qui disait de n’être au courant de rien, car étant en mission en Guinée Forestière pendant la diffusion a finalement avoué mercredi 05 juin au cours de l’assemblée générale de la RTG « J’assume la responsabilité de ce fameux arrêté »
 Le pire est à craindre :

Sans aucune prétention de contester la validité de cet acte, cependant, en ma qualité de journaliste donc témoin de hauts faits de la république ces dernières années, je crains  le retour des pratiques qui ont terni l’image de l’administration du régime de feu Lansana CONTE avec son épisode de décrets et contre décrets.

S’ils ont réussi cette fois ci à diffuser un arrêté non signé, la prochaine fois il faut s’attendre à un décret qui ne viendrait pas du Palais Sèkhoutouréya.

Sidimé Alpha Kabinet

Directeur de Publication de www.actuconakry.net

E-mail : actuconakry@gmail.com

Laisser un commentaire