AFFAIRE CNC-PLANETE FM : GASSAMA KHALIFA DIABY SE FAIT-IL DEMASQUER ?

0 12

Suite à la décision du Conseil National de Communication (CNC) suspendant la radio Planète FM, le ministre des Droits de l’Homme et des Libertés publiques, M. Khalifa Gassama Diaby a fait une sortie médiatique controversée lundi 3 juin dernier dans laquelle, il a sans ménagement, ni commune mesure, fustigée cette décision avant d’inviter le journaliste Mandian Sidibé à porter plainte contre Mme Martine Condé, Présidente de ladite institution.

M. Khalifa Gassama Diaby, habitué des faits controversés depuis sa nomination comme ministre du gouvernement Pr Alpha Condé tente de nouveau cautionner  certains dérapages affectant la solidarité gouvernementale.

Une de ses dernières sorties remonte à la marche de l’opposition dite radicale du 2 Mai 2013 suite à laquelle il s’est rendu à la CASSE pour flétrir selon lui les contre manifestations qui dans ses propos ne sont pas conformes aux principes démocratiques.

Excédé par ses propos indignes d’une autorité,Gassama Diaby a échappé bel au lynchage des jeunes de ce bled réputé favorable au président Alpha Condé.

Egalement après la marche le 27 Mai dernier, le tonitruant Gassama Diaby a convergé au même moment que les leaders politiques au chevet des blessés à Donka où il n’a pas tari de critiques vicieuses à l’endroit des forces de l’ordre.

Pendant ce temps, certains agents des forces publiques blessés au cours de l’encadrement de la marche étaient alités à l’hôpital militaires de camp Samory Touré auxquels il n’a eu aucune adresse de compassion, ni de solidarité.

Ces attitudes inconstantes et récurrentes ont amené plus d’un observateurs avertis à se poser la question de savoir si ce nommé GASSAMA Khalifa fait distinction entre sa mission de dépositaire de l’autorité publique et son  statut d’animateur d’ONG de la société civile.

C’est fort s de ce constat, que certains  membres de la mouvance présidentielle estiment aujourd’hui que Gassama Diaby faillit à sa mission et qu’il s’ignore éperdument comme membre du gouvernement.

Par son excès de zèle peu orthodoxe, suite au départ du ministre de l’Audit et du contrôle financier  Aboubacar Sidiki Koulibaly du gouvernement, il est allé avec bruit et fracas cadnasser les locaux d ce département en jetant dehors les hauts cadres qui y sont.

Pour revers de la médaille, à son retour, les jeunes cadres du dit département révolté par cet acte incrédule et désinvolte ont pris en otage ce ministre indélicat exigeant l’ouverture de chacune des portes par ses propres mains.

Ces agissements anodins prouvent à suffisance dit-on l’immaturité et la méconnaissance des fondamentaux  de la responsabilité d’un commis de l’Etat.

Si fait que l’on se demande s’il aura une longévité au sein de l’équipe gouvernementale ?

Alpha Condé va-t-il garder celui avec lequel l’amour n’est plus des plus parfait après les législatives ?

GASSAMA Khalifa Diaby partira , partira pas.

Dans tous les cas les vrais connaisseurs de l’entourage du chef de l’Etat prédisent d’or déjà son sort ardent qu’il aurait joué sa dernière carte.

Sidimé Alpha Kabinet

Directeur de Publication de www.actuconakry.net

E-mail : actuconakry@gmail.com

Laisser un commentaire