La marche de l’opposition du 28 avril 2013 promet d’être plus violente que les précédentes selon les organisateurs

17

Pendant que le président de la république, premier président démocratiquement élu en guinée, s’attèle aux questions fondamentales de développement sociopolitique économique et culturel de notre pays avec la clef les réalisations concrètes qui sont saluées par la grande majorité du peuple de guinée et reconnues par la communauté internationale dont entre autres : l’atteinte du point d’achèvement  PPTE, la gratuité de la césarienne, la suppression de l’impôt de capitation, la relance avec force le secteur agricole, le développement des éclairages avec les lampadaires, tout cela sans oublier que le président a hérité d’un pays et non d’un Etat.

Pour tout bon guinéen, ces efforts méritent d’être reconnus et encouragés.

Mais hélas !l’opposition dite radicale composée des grands fossoyeurs de notre économie, choisit la voie de la violence et de déstabilisation dans la seule optique d’enlever un président démocratiquement élu, chose impossible pour la majorité des guinéens et la communauté internationale qui attachent un prix d’or aux acquis démocratiques déjà réalisé par le président de la république ,le Pr Alpha Condé.

Rappelons cette phrase sordide sortie toute puante dans la bouche du pyromane de  l’UFDG BAH Oury au lendemain de la victoire du candidat de l’Alliance Arc-en-ciel <<On nous a empêchés de gagner, nous vous empêcherons de gouverner>>

Bon nombre de guinéens se rappellent encore des propos extrémistes et des actions subversives des leaders de l’UFDG.

Pour l’opposition dite radicale, seule la violence règle le jeu politique.

Pour la marche du 25 Avril, c’est un cocktail de violences que les jeunes activistes de l’UFDG, de GPT, de l’UFR, de l’UFC et du PEDN veulent faire subir aux paisibles citoyens  de la capitale en violation de toutes les lois fondamentales sur les libertés publiques et le droit de propriété.

Pour accomplir leur sale besogne, ils ont préparé les lances fer, les cocktails Molotov, les armes blanches et leur traditionnelle arme d’intifada, les cailloux, des pierres.

Sur leur trajet à eux, ils promettent de tout ravager : biens publics, les biens privés, surtout les voitures :

Et le pire, ils envisagent de procéder à des manipulations des femmes enceintes, les mineurs, comme boucliers et qui peuvent servir selon de fondements au montage des images grotesques et mensongères déjà colmatées pour justifier les prétendues violations des droits de l’homme. Ils visent surtout l’aéroport  de gbessia, la casse pour provoquer les gens afin de causer des morts d’hommes qu’ils veulent mettre sur le dos du pouvoir.

C’est l’objectif de Mamadou Cellou Dalein Diallo, Sidya Karamba Diakhaby alias Touré, Lansana Kouyaté, Aboubacar Sylla, Jean Magouilleur Telliano.

Ils veulent aussi mobiliser les jeunes activistes pour s’attaquer aux membres du gouvernement au cas où un des leaders vient à être inquiéter a déclaré Sidya Touré lors d’une des réunions de l’ADP.

Nous prenons solennellement à témoins l’opinion publique nationale et internationale de l’excès de violence à laquelle se livre l’opposition dite radicale et le risque d’instabilité pour la guinée, la sous-région et l’Afrique de l’ouest.

Une opposition qui affronte l’autorité de l’Etat avec des jeunes armés n’est pas une opposition démocratique et elle mérite d’être condamnée par les juridictions nationales et internationales.

Comme l’a dit le président Obama suite aux attentats de Boston, «Ceux qui s’attaquent aux fondements de la république, doivent subir les foudres de la justice»

Aux organisations de défense des droits de l’homme, au ministère des droits de l’homme, nous leur lançons un appel patriotique et démocratique, de tout faire pour mettre en garde les organisateurs de la marche du jeudi contre toute dégradation de biens publics ou privés, de tout acte de violence à l’égard des forces de l’ordre (police, gendarmerie)et des citoyens.

La démocratie vaincra !

Amadou Oury DIALLO

Standard de www.actuconakry.net : +224 622 56 56 67

 

 

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.