Législatives convoquées : Destruction des Kits d’enregistrement en vue ?

Apparemment la décision du chef de l’Etat à aller aux élections législatives n’est pas la bonne nouvelle pour une certaine couche sociale.

De sources concordantes et bien vérifiées, une opération secrète serait en cours de formation pour détruire tous les kits d’enregistrements à Conakry comme à l’intérieur du pays.

Cela dans le cadre de sabotage en vue d’empêcher à tout prix la tenue des législatives fixées pour le 30 Juin 2013.

Après l’échec cuisant de l’opposition guinéenne pour sa marche en vue de déstabiliser ou paralyser les activités dans la capitale Conakry, c’est le tour des kits d’enregistrement que l’on veut écraser.

A rappeler que le président de la république Alpha Condé devant des femmes de Dixinn et Mafanco affirmait haut et fort d’avoir céder et donner la chance à l’opposition qui, dans un pays  est la base de la démocratie.

Mais compte tenue de sa position inamovible, j’ai enfin décidé de convoquer le corps électoral pour le bonheur de la guinée.

Avant d’ajouter que cette date du 30 Juin 2013 est irrévocable.

Boubacar Binany Bah pour www.actuconakry.net

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus